iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Acheter un appartement sans apport

Vous êtes jeune et souhaitez acheter un appartement sans apport ? Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur les critères d’accession aux prêts à 100% !
Acheter un appartement sans apport

Même lorsqu’on ne dispose pas d’apport personnel, c’est-à-dire de fonds pour financer une partie de l’achat immobilier, il est possible sous conditions de pouvoir acheter son logement en contractant un prêt à 100 %, voire plus. Quels sont les critères à remplir ?

Une formule destinée aux jeunes primo-accédants

Autrefois impossible, acheter son logement sans apport personnel est aujourd’hui une réalité. Certains organismes bancaires proposent en effet une couverture à 100 % du coût d’acquisition d’un appartement, et parfois même au-delà lorsque les frais de notaire sont pris en charge. Ce type de formule est plutôt orienté vers les jeunes ménages qui ont la possibilité de s’endetter sur des décennies pour mieux étaler les remboursements, et donc emprunter une somme plus importante.  Au-delà de 45 ans, les banques se montrent moins enthousiastes, mais proposent néanmoins des offres spécifiques.

Les critères de sélection à remplir pour y avoir droit

Pour obtenir un emprunt immobilier couvrant la totalité de l’offre d’achat de l’appartement, il est nécessaire de remplir plusieurs critères. Tout d’abord, avoir des revenus confortables qui permettent d’épargner et un potentiel d’évolution de carrière est important car le "reste à vivre" est déterminant pour obtenir un avis favorable des banques.

Ensuite, il faut avoir contracté peu de dettes par le passé, car le montant des mensualités de remboursement ne doit pas dépasser 30 % des revenus du ménage. Enfin, il est essentiel d’avoir un emploi stable et peu de personnes à charge dans le foyer pour pouvoir acheter son logement sans apport.

Les prêts aidés pour compléter la somme à défaut

Si votre banque vous propose de ne couvrir que 80 % ou 90 % de la somme nécessaire, vous avez la possibilité de compléter le coût d’acquisition avec les prêts aidés proposés par les pouvoirs publics aux jeunes primo-accédants. Vous avez notamment accès au prêt conventionné, au prêt 1 % Logement si vous êtes salarié, au prêt d’accession sociale (PAS) ou au prêt à taux zéro (PTZ +).

Ces différents dispositifs sont pour la plupart soumis à des plafonds de ressources, car ils ont été conçus pour aider les ménages modestes à accéder à la propriété. Selon les cas, ils visent à construire ou à acheter un bien existant dans le neuf/ancien.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.