iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Comment acheter une maison sans apport ?

Vous êtes jeune et souhaitez acheter une maison sans apport ? Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur les critères d’accession à des prêts à 100% !
Comment acheter une maison sans apport ?

Il y a encore quelques années, acheter son logement sans apport financier était impossible. Mais désormais, certaines banques proposent des crédits à 100 % (voire à 110 % afin de couvrir les frais de notaire et autres suppléments), ce qui permet à de nombreuses familles d'accéder à la propriété.

Une offre destinée aux jeunes ménages peu endettés

Les formules d’emprunt immobilier sans apport sont davantage orientées vers les jeunes primo-accédants qui ont la possibilité de s’endetter sur de très longues périodes, et donc de contracter des prêts plus importants pouvant couvrir le coût entier de la maison. Au-delà de 45 ans, les banques se montrent moins enthousiastes, mais proposent néanmoins des offres spécifiques.

Les critères à remplir pour obtenir le financement

Pour pouvoir acheter son logement (en particulier une maison) sans apport, il est nécessaire de disposer de garanties solides : une situation professionnelle stable avec possibilité d’évolution, un faible nombre de personnes à charge, des revenus réguliers et suffisamment élevés pour épargner, et surtout un niveau d’endettement nul ou modéré. En effet, les organismes bancaires refusent d’accorder un prêt à un ménage dont la somme des mensualités de remboursement dépasse d’ores et déjà plus de 30 % de leurs revenus pour éviter le surendettement.

Les aides publiques pour acheter son logement

Si votre conseiller bancaire se montre réticent, vous avez la possibilité d’optimiser votre demande de financement en consultant les différentes aides publiques dont vous pouvez bénéficier : le prêt, le prêt à taux zéro (PTZ+), le prêt d’accession sociale (PAS), le prêt d’Action Logement (ex. 1 % Logement). Ces dispositifs sont pour la plupart conditionnés à des plafonds de ressources, car destinés en priorité aux ménages modestes. Ils ont vocation à couvrir une partie de la somme nécessaire pour acheter le logement neuf/ancien selon les cas, et donc à réduire le montant demandé dans le cadre du prêt classique.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.