iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Comment investir avec la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel permet à l’acquéreur d’un bien immobilier de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu jusqu'en décembre 2017. Mais pour bénéficier de cet avantage fiscal, le bien acquis devra être mis en location. Voici quelques conseils pour réaliser un investissement Pinel dans les meilleures conditions.
Comment investir avec la loi Pinel ?

Bien choisir son logement

La localisation géographique constitue le critère de choix n°1 lorsqu’il s’agit de réussir un investissement locatif. Pour éviter les impairs, plusieurs paramètres doivent être pris en compte :

  • l’attractivité de la ville
  • les infrastructures publiques
  • l’activité économique
  • le marché immobilier

Bien choisir son gestionnaire

La plupart du temps, les personnes qui choisissent d’investir dans le cadre du dispositif Pinel délèguent la gestion de leur bien locatif à un gestionnaire. Cet organisme spécialisé aura la charge de remplir les formalités liées à la mise en location, de veiller à l’entretien du logement ou encore de faire office d’interface entre le propriétaire et le locataire.

Pour être sûr de faire le bon choix, celui-ci doit vous proposer les garanties suivantes :

  • La garantie carence locative qui couvre l’absence du premier locataire ;
  • La garantie vacance locative qui pallie à l’absence de locataire entre deux locations ;
  • La garantie loyers impayés, dégradations immobilières, frais juridiques.

 

Bien remplir sa déclaration fiscale

Dès lors que l’investissement locatif est mis en œuvre, le nouveau propriétaire va devoir préparer sa déclaration fiscale Pinel qui nécessite la communication de différents documents à l’administration fiscale tels que l’engagement de location ou le bilan foncier. Il existe de nombreux outils en ligne pour vous aider à remplir votre déclaration.

Il est également important de conserver l’attestation de déclaration d’achèvement des travaux (DAT) ou encore l’ensemble des baux des locataires ayant occupé le bien qui pourront être demandés en cas de contrôle fiscal.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.