iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Les avantages d'une SCI familiale

La constitution d’une Société Civile Immobilière (SCI) familiale représente la meilleure alternative pour faciliter la gestion d’un patrimoine immobilier détenu par plusieurs membres d’une même famille. Pour celles et ceux qui se demandent quels sont les véritables avantages de cette structure juridique, en voici le mode d’emploi…
Les avantages d'une SCI familiale

Les avantages en matière de succession

Au décès du propriétaire, il arrive régulièrement que des transmissions dégénèrent et entraînent le démantèlement du patrimoine immobilier. En cela, la Société Civile Immobilière (SCI) familiale permet d’anticiper et de régir la succession et d’éviter les pièges liés à la règle de l’indivision. La création d’une SCI familiale interdit la vente du ou des biens immobiliers puisque les droits des héritiers se résument à des parts sociales de la société. Les associés peuvent toutefois sortir de la structure en vendant leurs parts sociales aux autres membres de la SCI.

Les avantages en matière de gestion

Comparativement à l’indivision, la SCI familiale se révèle être bien plus souple et flexible. En effet, les règles qui édictent le fonctionnement de cette structure juridique sont mentionnées dans les statuts. Il convient donc de les rédiger avec le plus grand soin de manière que les associés disposent de solides marges de manœuvre. De plus, aucun apport minimal n’est légalement prévu par la loi. La SCI permet ainsi de mutualiser les moyens financiers et d’offrir des garanties plus importantes aux organismes financiers prêteurs.

Les avantages en matière fiscale

Le fait pour les associés de pouvoir choisir le régime d’imposition sur les bénéfices de la SCI (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés) leur permet d’opter pour la stratégie fiscale la plus avantageuse pour eux. Si l’imposition sur le revenu est la plus fréquente, l’imposition sur les sociétés présente l’avantage de permettre la déduction des charges réelles exposées dans l’intérêt de la société, ce qui permet d’amortir plus facilement, par exemple, l’achat d’un immeuble.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.