iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Les frais de notaire dans l'immobilier neuf

Vous hésitez entre acheter une maison neuve ou ancienne ? Découvrez les différents avantages d’acheter un logement neuf, par exemple, la possibilité de profiter de frais de notaire moins élevés. Ce qui n’est pas sans conséquence par rapport au budget final d’un achat dans l’immobilier neuf.
Les frais de notaire dans l'immobilier neuf

À quoi correspondent les frais de notaire ?

Officier ministériel, le notaire est un professionnel du droit qui peut rédiger un acte de vente d'un bien immobilier. On fait généralement appel à un notaire pour donner un caractère d'authenticité à des transactions.

Le recours à un notaire n’est pas obligatoire, mais s’avère malgré tout indispensable. Faire appel à un notaire entraîne des frais plus ou moins importants qu’il faut ajouter au montant de l’achat du bien immobilier.

Les frais de notaire, appelés également frais d’acquisition, se composent d’impôts et taxes reversés à l’État, de frais et de débours, ainsi que de la rémunération du notaire. Le coût des frais de notaire dans l'immobilier neuf varie en fonction du lieu géographique du logement.

 

Les frais de notaire pour l’achat d’un logement neuf

Pour les notaires, le logement neuf est par définition un logement qui n’a jamais été habité. Lorsque vous achetez un logement neuf, vous bénéficiez de frais de notaire réduits, jusqu’à deux fois inférieurs à ceux proposés pour l’achat d’un mobilier ancien. Pour comparer, le vrai coût des frais de notaire dans l'immobilier neuf équivaut à environ 3 % du prix de vente du bien contre 8 % pour un logement ancien.

Le droit de mutation est plus bas pour l’achat d’un bien immobilier neuf. Ils s’élèvent à 8% dans l’ancien. Les droits de mutation d’un logement neuf ne comprennent qu’une taxe sur la publicité foncière. Il faut également noter la baisse des émoluments, ou rémunérations, des notaires qui intervient depuis le 1er mai 2016 avec la loi Macron.

Pour résumer, les frais de notaire pour un logement neuf se composent de la rémunération du notaire, de la contribution de sécurité immobilière, des émoluments de formalités et frais divers, ainsi que d’une taxe de publicité foncière. Au final, l’acheteur devra ajouter entre 2 et 3% pour les frais de notaire, dans le cadre d’un achat dans le neuf.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.