iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Les obligations du vendeur dans le mandat de vente simple et exclusif

Le mandat de vente accordé à une agence immobilière prévoit des obligations variables pour celui ou celle qui désire céder son bien, en fonction du contrat choisi (simple ou exclusif). En tant que vendeur, à quoi vous engage un mandat d’agence ?
Les obligations du vendeur dans le mandat de vente simple et exclusif

Les obligations d’un mandat de vente exclusif

Avec un mandat exclusif, le vendeur doit consentir une période d’exclusivité de 3 mois maximum à l’agence mandatée pour conclure la transaction immobilière. Pendant ce laps de temps, le vendeur n’est pas autorisé à conclure la vente de son côté ou à passer par une autre agence, sous peine de devoir payer une indemnité équivalente à la commission qui était convenue dès le départ. Le vendeur conserve toutefois la possibilité de négocier la durée d’exclusivité à la baisse (1 mois au lieu de 3 par exemple).Tout restrictif qu’il est, céder un mandat exclusif permet de motiver l’agence mandatée, qui est assurée de toucher la commission et qui va donc consacrer des moyens importants pour dénicher le bon acheteur et chercher à réaliser la vente au plus vite.

Les obligations d’un mandat de vente simple

Avec un mandat simple, le vendeur signe un contrat plus souple qui ne prévoit pas de période d’exclusivité pour l’agence. Il conserve ainsi toute latitude pour réaliser la transaction immobilière. Le vendeur peut soit négocier en direct avec un acheteur (s’il le trouve en premier), et ainsi éviter le paiement de la commission sur le prix de vente, soit conclure d’autres mandats simples avec d’autres agences immobilières : il ne paie une commission que si l’une d’elles parvient à conclure la vente avant les autres. Le seul véritable inconvénient de cette option est que les agences immobilières contactées ne vont pas considérer la vente du bien immobilier comme une priorité étant donné qu’elles auront peu d’incitation financière, ce qui risque de retarder la transaction.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.