iconArrow iconBedrooms iconCalendarOk iconFacebook iconGallery iconGooglePlus iconGrid iconHat iconHeart iconHeart2 iconLinkedin iconList iconLocation iconMail iconMarker iconPinterest iconPrint iconRooms iconShare iconStar iconSurface iconTwitter iconVideo iconWallet viagerOccupation viagerRente viagerTete

Travaux après achat : Estimez-les pour éviter les surprises !

Si vous achetez votre appartement ou votre maison dans de l’ancien, il y a de fortes chances que vous souhaitiez procéder à quelques travaux pour que votre futur "home sweet home" vous ressemble pleinement ! Mais en plus des travaux que vous imaginez avec
Travaux après achat : Estimez-les pour éviter les surprises !

Cette fois, c’est la bonne : cet appartement/cette maison (cette ruine !) est fait(e) pour vous ! Casser des murs, mettre le réseau électrique aux normes, changer de fenêtres, refaire la salle de bain, rafraîchir la peinture de certaines pièces... Vos idées n’ont pas de limites, mais quand vous sondez la profondeur de votre porte-monnaie pour financer ces travaux, vous vous rendez à l’évidence : votre budget – lui – en a une (de limite).

Et encore, c’était avant de savoir que le syndic avait fait voter la rénovation de la toiture.

Mais pas de panique, il est temps de considérer les travaux qui s’annoncent de façon ra-tion-nelle et mé-tho-dique. Et c’est précisément ce que vous a suggéré le conseiller immobilier Capifrance qui vous accompagne : comme pour les courses au supermarché le week-end, il faut s’organiser pour tout maîtriser !

Pour vos travaux, vos meilleures armes : stylo, téléphone… et votre conseiller immobilier Capifrance

 

Après votre visite, faites une liste de tout ce que avez noté comme travaux nécessaires. Si vous avez pris quelques mesures, faites faire des devis pour l’aménagement d’une cuisine, d’un dressing ou pour l’installation d’une nouvelle chaudière.

Si vous n’êtes pas bricoleur dans l’âme, et si vous prévoyez des travaux importants, faites appel à des professionnels : architecte, artisans... N’hésitez pas de demander à votre conseiller immobilier Capifrance une visite si vous souhaitez venir avec un spécialiste du bâtiment pour qu’il vous donne son avis les travaux que vous planifiez.

Comme il vous faudra prendre des décisions rapidement, faites-jouer à fond votre réseau : facebook, twitter, collègues de bureau, amis…. Vous serez surpris/e du nombre de personnes de votre entourage qui a été confronté aux mêmes questions sur des travaux similaires. Votre téléphone deviendra alors votre meilleur ami car de coups de fils en SMS, vous aurez rapidement des réponses concrètes.

Quand vous commencerez à avoir une idée claire sur les travaux à mener – et leurs coûts – on ne le répètera jamais assez : échangez avec votre conseiller immobilier Capifrance ! Il a l’habitude et pourra-vous aiguiller parmi les choix qui s’offrent à vous.

Il/Elle vous invitera, par exemple, à consulter le règlement de copropriété ou le plan local d’urbanisme (PLU), souvent disponible sur le site internet de votre future commune, pour vérifier que les travaux que vous souhaitez réaliser sont bien autorisés. Dans certains cas, vous devrez déposer une déclaration de travaux ou un permis de construire. Là encore, votre conseiller immobilier Capifrance pourra vous alerter sur les démarches à effectuer et les formalités administratives éventuelles : les travaux ne s’improvisent pas !

Copropriété, attention aux travaux après achat !

Si vous achetez en copropriété, vous serez informé des travaux prévus ou votés par le Syndic. L’état des communs et des extérieurs pourront vous donner une idée sur les travaux prévisibles à court et moyen terme.

Enfin, si vous projetez d’acheter un logement neuf, demandez à votre conseiller immobilier Capifrance si les plans peuvent être modifiés, ou si certains travaux (cuisine équipée, revêtement des sols et des murs) sont inclus ou possibles.

Dernier point important : estimez au mieux votre plan de financement pour couvrir ces travaux dans le cadre de votre prêt principal ou d’un « prêt-travaux ». N’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour négocier votre prêt : interrogez notre filiale CAPI Crédit (développée en partenariat avec La Centrale de Financement, 1er réseau national de courtiers) pour bénéficier d’une solution sur mesure et très compétitive.

Le conseil en + pour estimer des travaux

Pensez à vous renseigner sur les possibilités offertes par votre future commune, département ou région pour bénéficier d’aides pour financer les travaux relatifs à l’amélioration de l’habitat. Commencez vos recherches en consultant le site de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) : www.anah.fr ou le site dédié à la rénovation du Gouvernement : www.renovation-info-service.gouv.fr

En résumé, pour éviter les mauvaises surprises pour vos travaux 

  • Listez-bien tous les travaux en les classant : obligatoires/souhaitables/optionnels
  • Estimez chaque point avec une fourchette haute et basse.
  • Faites-vous aider d’un professionnel du bâtiment ou d’un artisan si nécessaire, en faisant jouer la concurrence et le bouche à oreilles dans votre réseau
  • Consultez les comparateurs en ligne, une aide précieuse pour se poser également les bonnes questions
  • Prenez le temps de reconsidérer votre plan de financement, en faisant appel à un courtier comme CAPI Crédit
  • Enfin, appuyez-vous sur votre conseiller immobilier Capifrance pour profiter de son expérience !

Si nous n’avons pas répondu à toutes vos questions, si vous avez des bons tuyaux à partager, ou encore une expérience à raconter sur des travaux à l’achat d’un logement, faites-en nous part dans les commentaires ! 

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies de ce site.