• Espace conseil
  • Signer un compromis de vente chez un notaire : Découvrez les avantages d'une signature du compromis chez le notaire et les obligations de l'acheteur !
15 jan 2018

Signer un compromis de vente chez un notaire

Signer un compromis de vente chez un notaire est la solution à privilégier afin de formaliser une transaction immobilière respectant à coup sûr le cadre juridique. Découvrez les avantages d'une signature du compromis chez le notaire et les obligations de l'acheteur.


Une solution sûre

Signer un compromis de vente chez un notaire : la solution la plus sûre

Bien qu'il soit tout à fait légal de signer un compromis de vente sans passer chez le notaire, il est préférable de faire appel à un professionnel. Dès qu'un accord est trouvé entre l'acheteur et le vendeur, il est recommandé à l'acquéreur de se mettre en relation avec son notaire. En plus de le conseiller, le notaire s'occupera de toutes les démarches nécessaires à la signature du compromis de vente. Non seulement il rédigera l'avant-contrat et s'occupera des documents à annexer, mais il garantira également la validité du transfert de propriété d'un point de vue juridique.

Signer un compromis de vente chez le notaire, c'est aussi l'assurance pour l'acquéreur d'avoir des conseils sur les clauses à mentionner. Procéder de la sorte offre en outre une sécurité juridique à l'acheteur. Au vu des nombreux documents à intégrer et des règles légales à suivre, il est facile pour un particulier d'omettre certains éléments.

Avant l'acte de vente définitif

Le compromis de vente chez un notaire, l’étape préalable à la signature de l’acte de vente définitif

Signer un compromis de vente chez le notaire est d'autant plus conseillé que l'acte de vente définitif devra, lui, obligatoirement être réalisé chez le notaire. Lors de la signature du compromis, une somme comprise entre 150 et 500 € pourra être payée par l'acheteur.

Sachez cependant que ce montant n'est généralement qu'une provision sur les frais de notaire totaux à verser lors de l'acte de vente définitif. Bien souvent, la signature de l'acte de vente définitif intervient trois mois après le compromis de vente et valide définitivement le transfert de propriété. Sachez également que le choix du notaire revient à l'acheteur. Cependant, le vendeur peut également décider d'intégrer son propre notaire à la procédure. Cela n'engendre d'ailleurs pas de frais supplémentaires pour l'acquéreur, les deux notaires se partageant en effet les frais.

Ces articles  

peuvent vous intéresser aussi...

  • Commerces & Entreprises

Création d’entreprise : comment préparer son projet ?

Découvrez ce qu'il y a à savoir sur la reprise d'entreprise.

Lire la suite
  • Prestige

Les hôtels de luxe Bulgari à travers le monde

Lire la suite

Vous êtes localisé à  

Montpellier Modifier
°°°

Mes alertes

Besoin d'aide?

CAPIFRANCE

close
Changer

Retrouvez facilement vos coups de cœur ?

Et profitez d’autres outils pour vous aider dans votre projet immobilier !

ici votre message

Confirmer

Êtes vous sûr ?

Confirmer Annuler

Mot de passe oublié ?

Veuillez saisir l'email de votre compte

Confirmer l'adresse

Nos conseillers sont à votre disposition, merci de nous préciser le sujet de votre question afin d’y répondre au mieux.

Civilité

Nos conseillers Capifrance s’engagent à vous recontacter dans les plus brefs délais pour échanger sur votre projet immobilier et vous apporter des informations complémentaires.